Haplorrhiniens

Dans l’ordre des PRIMATES, le sous-ordre des Haplorrhiniens ou Haplorhiniens comprend environ 290 espèces en 8 familles :
—– 1. Aotidés, (8 espèces : douroucouli, singes de nuit)
—– 2. Atélidés24 espèces en
2 sous-familles :
—– —– 1.
Alouattinés (10 espèces : singes hurleurs)
———- 2. Atélinés (14 espèces : atèles, singes laineux, …)
—– 3. Cébidés, 56 espèces (« singes du Nouveau Monde ») en 3 sous-familles :
—– —– 1.
Callitrichinés (43 espèces : ouistitis, tamarins)
—– —– 2. Cébinés (8 espèces : sajous, sapajous, …)
—– —– 3. Saimiriinés (5 espèces : saïmiris)
—– 4. Cercopithécidés, 131 espèces (« singes de l’Ancien Monde ») en 2 sous-familles :
—– —– 1. Cercopithécinés (
73 espèces : babouins, cercopithèques, macaques, …) 
—– —– 2.
Colobinés (58 espèces : colobes, douc, nasique, semnopithèques, …)
—– 5.
Hominidés, (8 espèces : grands singes, homme)
—– 6. Hylobatidés, (14 espèces : gibbons, siamang)
—– 7. Pitheciidés, 40 espèces en
2 sous-familles :
—– —– 1.
Callicebinés (28 espèces : titis)
—– —– 2.
Pitheciinés (12 espèces : ouakaris, sakis)
—– 8.
Tarsiidés (7 espèces : tarsiers)

 

——————–

Les 8 espèces d’Aotidés (douroucoulis ou « singes de nuit ») :

Douroucouli à bras gris ou Douroucouli à pattes grises (Aotus griseimembra)

Douroucouli commun (Aotus trivirgatus)

Douroucouli d’Azara (Aotus azarae)

Douroucouli d’Hershkovitz (Aotus hershkovitzi)

Douroucouli de Doliman (Aotus nigriceps)

Douroucouli de Spix (Aotus vociferans)

Douroucouli des Andes (Aotus miconax)

Douroucouli du Pérou ou Douroucouli du Loreto (Aotus nancymaae)

Douroucouli lémurien (Aotus lemurinus)

Haut de page  

 

——————–

Parmi les 10 espèces d’Alouattinés :

Hurleur à manteau (Alouatta palliata)

Hurleur brun (Alouatta guariba)

Hurleur du Guatemala (Alouatta pigra)

Hurleur noir (Alouatta caraya)

Hurleur roux (Alouatta seniculus)

Haut de page

 

——————–

Parmi les 14 espèces d’Atélinés (pour cette sous-famille, nous utilisons le classement alphabétique par nom scientifique)

Atèle à ventre blanc (Ateles belzebuth)

Atèle à tête noire (Ateles chamek)

Atèle à tête brune (Ateles fusciceps)

Atèle de Geoffroy (Ateles geoffroyi)

Atèle varié (Ateles hybridus)

Atèle noir (Ateles paniscus)

Atèle arachnoïde (Brachyteles arachnoides)

Singe laineux gris (Lagothrix cana)

Singe laineux commun (Lagothrix lagotricha)

Singe laineux de Colombie (Lagothrix lugens)

Singe laineux de Poeppig (Lagothrix poeppigii)

Singe laineux à queue jaune (Oreonax flavicauda)

Haut de page 

 

——————–

Parmi les 43 espèces de Callitrichinés (4 genres ; pour cette sous-famille, nous utilisons le classement alphabétique par nom scientifique : genres, puis espèces dans chaque genre) :

Callimico (1 espèce) : Tamarin de Goeldi (Callimico goeldi)

Callithrix (21 espèces)

Ouistiti argenté (Callithrix argentata)

Ouistiti à tête jaune (Callithrix flaviceps)

Ouistiti de Geoffroy (Callithrix geoffroyi)

Ouistiti commun (Callithrix jacchus)

Ouistiti du Rio Maurès (Callithrix mauesi)

Ouistiti à pinceaux noirs (Callithrix penicillata)

Ouistiti pygmée (Callithrix pygmara)

Leontopithecus (4 espèces)

Tamarin-lion à face noire (Leontopithecus caissara)

Tamarin-lion à tête dorée (Leontopithecus chrysomelas)

Tamarin-lion à croupe dorée (Leontopithecus chrysopygus)

Tamarin-lion doré (Leontopithecus rosalia)

Saguinus (17 espèces)

Tamarin bicolore (Saguinus bicolor)

Tamarin de Geoffroy (Saguinus geoffroyi)

Tamarin empereur (Saguinus imperator)

Tamarin labié (Saguinus labiatus)

Tamarin à pieds blancs (Saguinus leucopus)

Tamarin de Martens (Saguinus geoffroyi)

Tamarin aux mains rousses (Saguinus midas)

Tamarin à manteau noir  (Saguinus nigricollis)

Tamarin à crête blanche (Saguinus oedipus)

Haut de page  

 

——————–

Parmi les 8 espèces de Cébinés  (dans l’ordre alphabétique des noms scientifiques) :

Sapajou à front blanc (Cebus albifrons)

Sapajou apelle (Cebus apella)

Sapajou capucin (Cebus capucinus)

Sapajou brun (Cebus olivaceus)

Haut de page

 

——————–

Parmi les 5 espèces de Saimiriinés (dans l’ordre alphabétique des noms scientifiques) :

Saïmiri de Bolivie (Saimiri boliviensis)

Saïmiri d’Amérique centrale (Saimiri oerstedii)

Saïmiri commun (Saimiri sciureus)

Haut de page 

 

——————–

Parmi les 73 espèces de Cercopithécinés (12 genres ; dans l’ordre alphabétique des noms scientifiques) :

Allenopithecus : 1 espèce : Cercopithèque noir et vert (Allenopithecus nigroviridis)

Cercocebus (6 espèces : mangabeys)

Mangabey fuligineux (Cercocebus atys)

Mangabey de la Tana (Cercocebus galeritus)

Mangabey sanje (Cercocebus sanjei)

Mangabey à collier blanc (Cercocebus torquatus)

Cercopithecus (25 espèces : cercopithèques, moustacs, hocheurs)

Singe de Syke (Cercopithecus albogularis)

Cercopithèque ascagne (Cercopithecus ascanius)

Mone de Campbell (Cercopithecus campbelli)

Cercopithèque moustac (Cercopithecus cephus)

Mone de Dent (Cercopithecus denti)

Cercopithèque diane (Cercopithecus diana)

Hocheur à ventre roux (Cercopithecus erythrogaster)

Moustac à oreilles rousses (Cercopithecus erythrotis)

Cercopithèque à tête de hibou (Cercopithecus hamlyni)

Singe doré (Cercopithecus kandti)

Cercopithèque de l’Hoest (Cercopithecus lhoesti)

Cercopithèque de Lowe (Cercopithecus lowei)

Singe bleu ou Singe argenté (Cercopithecus mitis)

Cercopithèque moine (Cercopithecus mona)

Cercopithèque de Brazza (Cercopithecus neglectus)

Hocheur (Cercopithecus nictitans)

Cercopithèque blanc-nez (Cercopithecus petaurista)

Cercopithèque pogonias (Cercopithecus pogonias)

Cercopithèque de Preuss (Cercopithecus preussi)

Cercopithèque à queue de soleil (Cercopithecus solatus)

Cercopithèque de Wolf (Cercopithecus wolfi)

Chlorocebus (6 espèces)

Grivet d’Éthiopie (Chlorocebus aethiops)

Malbrouck (Chlorocebus cynosuros)

Vervet bleu (Chlorocebus pygerythrus)

Vervet vert (Chlorocebus sabaeus)

Vervet tantale  (Chlorocebus tantalus)

Erythrocebus : 1 espèce : Patas (Erythrocebus patas)

Lophocebus (3 espèces selon MSW – voir la fiche de L. aterrimus)

Lophocèbe à joues grises (Lophocebus albigena)

Lophocèbe noir (Lophocebus aterrimus)

Macaca (21 espèces : macaques)

Macaque à face rouge (Macaca arctoides)

Macaque d’Assam (Macaca assamensis)

Macaque de Taïwan (Macaca cyclopis)

Macaque d’Indonésie (Macaca fascicularis)

Macaque japonais (Macaca fuscata)

Macaque maure (Macaca maura)

Macaque rhésus (Macaca mulatta)

Macaque à queue de cochon (Macaca nemestrina)

Macaque noir (Macaca nigra)

Macaque des Célèbes aux bras gris (Macaca ochreata)

Macaque à bonnet (Macaca radiata)

Macaque à queue de lion (Macaca silenus)

Macaque à toque (Macaca sinica)

Macaque de Barbarie ou Magot (Macaca sylvanus)

Le Macaque de Barbarie se trouve essentiellement en Afrique du Nord, mais il existe une population résidente d’environ 300 individus sur le Rocher de Gibraltar, où on les appelle Magots. Ce sont les seuls primates (en dehors de l’homme…) présents en Europe à l’état sauvage. Deux hypothèses scientifiques s’affrontent pour l’expliquer : soit il y aurait eu aux temps préhistoriques des Macaques de Barbarie sur l’ensemble de la Péninsule ibérique, soit ils auraient été importés vers l’an 700 par les Maures, qui les utilisaient comme animaux de compagnie. Les Magots sont la principale attraction  de Gibraltar et parmi les 6 groupes de leur population, certains sont quasiment domestiqués, étant nourris par les autorités locales à des endroits précis afin de favoriser le tourisme. Toutefois, d’autres groupes conservent leur comportement sauvage et on peut les observer sans les déranger avec l’assistance avertie de primatologues locaux, par exemple Monkey Talk Gibraltar. C’est un de ces autres groupes que nous présentons ci-dessous.

Photos et Vidéos Macaques de Barbarie à Gibraltar – 01/2020 – © R. Vinchon

Vidéo 1 Vidéo 2

La photo la plus à droite représente une femelle âgée, leader du groupe, qui se fait « épouiller » par un jeune mâle. Il ne s’agit pas d’épouillage proprement dit, mais essentiellement d’un contact tactile très prisé par les magots. Les magots communiquent principalement par des expressions du visage et des contacts tactiles, et peu par des sons.

Macaque du Tibet (Macaca thibetana)

Mandrillus (2 espèces)

Drill (Mandrillus leucophaeus)

Mandrill (Mandrillus sphinx)

Miopithecus (2 espèces : talapoins)

Talapoin (Miopithecus talapoin)

Papio (5 espèces : babouins ou cynocéphales)

Babouin olive (Papio anubis)

Babouin jaune (Papio cynocephalus)

Babouin hamadryas (Papio hamadryas)

Babouin  de Guinée ou Babouin  commun (Papio papio)

Babouin chacma ou Chacma (Papio ursinus)

Rungwecebus : 1 espèce : Kipunji (Rungwecebus kipunji)

Gelada : 1 espèce : Gélada (Theropithecus gelada)

Haut de page 

 

——————–

Parmi les 58 espèces de Colobinés (10 genres ; pour cette sous-famille, nous utilisons le classement alphabétique par nom scientifique : genres, puis espèces dans chaque genre) :

Colobus (colobes)

Colobe d’Angola (Colobus angolensis)

Colobe guéréza (Colobus guereza)

Colobe à longs poils (Colobus polykomos)

Nasique (Nasalis larvatus)

Colobe bai (Piliocolobus badius)

Colobe bai d’Afrique centrale (Piliocolobus foai)
(le timbre représente la sous-espèce Piliocolobus foai oustaleti = Colobe d’Oustalet)

Colobe bai à tête rousse (Piliocolobus rufomitratus)

Semnopithèque rubicond (Presbytis rubicunda)

Douc à pattes rouges (Pygathrix nemaeus)

 

 

 

Entelle doré ou Langur doré (Trachypithecus geei)

Langur  de Delacour (Trachypithecus delacouri)

 

Rhinopithèque de Roxellane (Rhinopithecus roxellana)

Semnopithèque de François (Trachypithecus francoisi)

Semnopithèque entelle ou Langur sacré  (Semnopithecus entellus)

Semnopithèque noir ou Langur de Java (Trachypithecus auratus)

Haut de page 

 

 

——————–

Les 8 espèces d’Hominidés :

1. Bonobo ou Chimpanzé pygmée (Pan paniscus)

2. Chimpanzé commun (Pan troglodytes)

3. Gorille de l’Est ou Gorille oriental (Gorilla beringei)

2 sous-espèces :
Gorille des montagnes (Gorilla beringei beringei)

Gorille des plaines de l’Est (Gorilla beringei graueri)

4. Gorille de l’Ouest ou Gorille ou Gorille occidental (Gorilla gorilla)

2 sous-espèces :
Gorille des plaines de l’Ouest (Gorilla gorilla gorilla)

Gorille de la rivière Cross (Gorilla gorilla diehli)

5. Homme (Homo sapiens)

6. Orang-outan de Bornéo (Pongo pygmaeus)

7. Orang-outan de Sumatra (Pongo abelli)

8. Orang-outan de Tapanuli (Pongo tapanuliensis)

Haut de page 

 

 ——————–

Parmi les 14 espèces d’Hylobatidés :

Gibbon à barbe blanche de Bornéo (Hylobates albibarbis)

Gibbon à bonnet (Hylobates pilateus)

Gibbon à mains blanches ou Gibbon lar (Hylobates lar)
Le pelage des gibbons lar peut être de couleur crème, brune ou noire, quel que soit le sexe ou l’âge.

Gibbon à mains noires ou Gibbon agile (Hylobates agilis)

Gibbon hoolock occidental (Hoolock hoolock)

Gibbon noir ou Gibbon concolor (Nomascus concolor)

 

Siamang (Symphalangus syndactylus)

Haut de page 

 

——————–

Parmi les 28 espèces de Callicebinés (titis ou callicèbes):

Titi d’Orbigny (Callicebus donacophilus)

Haut de page 

 

——————–

Parmi les 12 espèces de Pitheciinés :

Ouakari chauve (Cacajao calvus)


Haut de page 

 

——————–

Parmi les 7 espèces de Tarsiidés :

Tarsier des Philippines (Tarsius syrichta)

Tarsier spectre (Tarsius tarsier)

Haut de page

——————–