Philamammifères – Philatélie et Mammifères

camb-1507

Ce site est consacré à la représentation des espèces de mammifères sur les timbres.

– les premiers onglets détaillent la structure de la classe des mammifères par SOUS-CLASSES, avec des sous-onglets pour affiner la classification (ordres, familles et éventuellement sous-familles), et des visuels de timbres pour le plus possible d’espèces.

– un onglet regroupe ensuite quelques races des principaux Mammifères Domestiques.

– l’onglet Base est un complément au site qui permet d’effectuer des recherches dans une base de fiches correspondant au site, et d’obtenir des informations sur les espèces.

– enfin, l’onglet Sources regroupe les sites et ouvrages utilisés, et le Livre d’Or permet aux visiteurs de laisser des commentaires.

Les deux schémas ci-dessous présentent la Structure générale de la classe des mammifères.

– le premier schéma représente la position de la classe des mammifères dans la classification des êtres vivants :

 

 – le second schéma représente la structure de la classe des mammifères. La classe des mammifères est divisée en 3 sous-classes (également appelées groupes) et 27 ordres (en jaune). Elle comprend 160 familles, environ 1200 genres et près de 6000 espèces.

Quelques précisions :

Sur le schéma ci-dessus, on a indiqué pour chaque ordre de Placentaires le nombres d’espèces (entre parenthèses). A noter que ces nombres ont augmenté depuis les années 2010, principalement grâce aux analyses génétiques. Parallèlement toutefois, les nombres d’individus dans chaque espèce ont diminué, en raison des atteintes à l’environnement. De plus, un certain nombre d’espèces sont éteintes ou en voie d’extinction.

Pour la classification et les nombres d’espèces, ce site se réfère en premier lieu à l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), et dans certains cas qui seront précisés à MSW (Don E. Wilson & DeeAnn M. Reeder (editors). 2005. Mammal Species of the World. A Taxonomic and Geographic Reference (3rd ed.), Johns Hopkins University Press, 2,142 pp., disponible ici).

Dans un souci de simplification, on a négligé les notions d’infra-classe et de super-ordre, ainsi que de tribu, de genre et de sous-genre ; de même, on n’a distingué les sous-familles que dans quelques familles où c’était indispensable pour une bonne vue d’ensemble (par exemple pour les Bovidés). De plus, dans chaque famille (ou le cas échéant sous-famille), les espèces/sous-espèces sont classées dans l’ordre alphabétique du nom scientifique, donc du nom latin, car il existe souvent plusieurs noms vernaculaires (noms communs) pour une même espèce (NB : ce travail est en cours, de nombreuses familles/sous-familles sont encore classées dans l’ordre alphabétique du nom commun français).

Pour les familles et sous-familles, on n’a pas indiqué le nom latin, qui se déduit facilement du nom français :
— pour les familles, on transforme la terminaison -idés en idae.
— pour les sous-familles, on transforme la terminaison -inés en inae.

Les vignettes ou timbres de fantaisie (en anglais cinderellas, cinderella stamps) sont des vignettes d’apparence postale, mais qui n’ont pas été émises par une autorité postale ou à la suite d’un accord avec celle-ci. Ce site en présente uniquement lorsque c’est indispensable pour une espèce donnée, parce qu’il n’existe pas d’autre timbre la représentant.

En dehors des illustrations de timbres, les photos et vidéos figurant sur ce site sont toutes © R. Vinchon (parfois abrégé RV ou TTV).

———-